Ticaniq

Silver économie : il n’y a pas d’âge pour être indépendant
September 27, 2016 • 272 j’aime • 17 commentaires

En France, la pyramide des âges n’a plus rien d’une pyramide. Cela témoigne d’un progrès sans précédent pour notre société où, comme le soulignait récemment le sociologue Jean Viard, une 4e génération est venue s’ajouter aux familles depuis un demi-siècle. Cette longévité induit un changement inédit : elle confère aux séniors un poids grandissant.

D’un cinquième de la population française en 2000, ils en constituent désormais un quart et sont amenés à compter pour un tiers en 2060. Cette population a des besoins spécifiques auxquels il faut répondre. Sa diversité n’en fait pas un simple marché. La problématique du bien vieillir, c’est véritablement un univers de services, que chaque secteur doit intégrer dans son fonctionnement, sans restreindre l’innovation au seul sujet de la perte d’autonomie. C’est cette perspective que l’on appelle Silver Economie.

Que met-on derrière
l’appellation « sénior » ?
Si l’on s’en tient à la définition la plus commune, je suis moi-même entré dans cette catégorie cette année. Cependant, pour les spécialistes du marketing, j’y suis déjà depuis dix ans et pour les médecins, je n’y serai que dans dix ans. Autant dire que cette notion est relative. Aussi la notion de Silver économie, perçue souvent de manière réductrice comme un nouvel eldorado par des commerciaux concevant le 3e âge comme un segment marketing homogène est-elle peu précise.

Alors qu’ils comptent pour 56% de nos députés, dirigent 350 000 entreprises et animent le tissu associatif français, les 16 millions de Français de plus de 60 ans ne constituent pas une catégorie de population à part. Loin de là. Ce sont des consommateurs aux profils variés. Entre un « Papy Boomer » encore actif ou retraité qui aspire à multiplier les activités et une personne fragilisée qui lutte contre une forme de dépendance physique, psychique ou économique, les attentes en termes de services sont radicalement différentes. Mais elles dénotent d’une même exigence, que tous partagent avec les plus jeunes : l’indépendance.

Que retenir de cette diversité ?
Principalement qu’il ne faut pas raisonner en termes d’âge, mais en termes d’usage, de mode de vie. A ce souhait d’indépendance doivent répondre des services spécifiques à chaque personne. La Poste a récemment créé une direction dédiée à la Silver économie. Parce que, pour nous, celle-ci ne se réduit pas à des segments spécifiques comme la santé ou le grand âge. Nous développons en permanence de nouveaux services adaptés aux problèmes de chacun au quotidien, allant des offres bancaires dédiées aux sexagénaires pour accompagner leurs projets jusqu’au prolongement, grâce à de nouveaux moyens numériques, de l’autonomie à domicile des personnes fragilisées. Ces nouvelles perspectives d’activité dans le domaine de la Silver économie doivent à la fois correspondre aux valeurs de notre Groupe et représenter un développement économique.

Notre réponse : la proximité humaine
La Poste a également mis au service de la Silver économie son atout le plus précieux : l’humain. Le facteur est un acteur quotidien du lien social, notamment pour les séniors les plus isolés. Parce qu’ils ont la confiance de milliers de clients, ils sont au cœur de l’ensemble des nouveaux services à domicile proposés par La Poste. Ils peuvent désormais livrer des courses ou des médicaments à domicile, mettre en main une tablette, voire même faire office de vigie auprès des aidants familiaux. Dernière en date, l’offre « Veiller sur mes parents » qui va contribuer prochainement à soulager les aidants dans leurs tâches, à rassurer les familles, et à améliorer le bien-être et la sécurité des séniors. Une application mobile permettra au facteur, lors de sa visite, de notifier à la famille les besoins du senior et un service de téléassistance 24h/24 pourra être proposé.

Je suis convaincu que la Silver économie est une formidable opportunité de croissance pour notre pays et pour les entreprises qui sauront y contribuer. Il est essentiel de développer des services qui répondent avec justesse à la diversité des besoins des séniors pour eux-mêmes et pour leurs proches.

————————————————————————–

Pour être informé(e) de mes prochaines publications, cliquez sur le bouton “Suivre” en haut de cet article

Pour lire mes précédents billets, cliquez ici

Rédigé par


Philippe Wahl
Président directeur général du Groupe La Poste
17 commentaires

Partagez votre opinion ici…

3 mois
Hélène Crespo
En recherche d’emploi du côté de la Roche-sur-Yon…
Euh… Pardon, mais vous êtes actuellement en train de vouloir rendre payant le lien social ? VRAIMENT ? Mais c’est quoi ce délire ? Dans quel monde on vit ? Vous êtes qui pour décider de faire ça en claquant des doigts ? Mais c’est aberrant, ce que vous dites, là, vous vous en rendez compte ? Ou alors peut-être que pour vous, le marketing s’applique absolument à tout… Si… Voir plus
J’aimeRépondre
3 mois
Tristan Kottelanne
Independent Translation and Localization Professional
Le lien social, ça se tisse gratuitement (j’ai été facteur et j’allais chez les petites mamies sans faire casquer leurs enfants) et en laissant les petits bureaux de poste ouverts d’ailleurs. Enfin, l’important c’est de n’avoir ni honte, ni remord de faire du lien social et des personnes âgées une marchandise… avec l’argent d’un service public. Mais de ce point de vue l… Voir plus
J’aimeRépondre
3 mois
Solène LEGAL
Disponible pour apporter mes compétences au sein de…
Quel dommage de rendre payant un service que nombre de facteurs effectuent déjà au quotidien … pour leur plaisir.. et les enfants peuvent aussi appeler leurs parents grâce au téléphone.. Bref inutile, sauf à renflouer les caisses de la poste… service public…
J’aimeRépondre
3 mois
Wissam Gaaloul
Helping Researchers, Scientists and Engineers improve…
Autre regard:

https://fennechurlant.com/2017/06/24/veiller-sur-mes-parents-quand-la-poste-marchandise-le-lien-social/

J’aimeRépondre31
3 mois
Quentin Bihel
Community Manager
L’article de Streetpress est pas mal aussi https://www.streetpress.com/sujet/1498489306-poste-facture-lien-social

J’aimeRépondre
10 mois
veronique valon
A étudié à : Sophia College for Women Bhulabhai Desai…
tres belle photo monsieur philippe
J’aimeRépondre
Il y a 12 autres commentaires Voir plus

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s